Démocratie et santé publique

Notre carnet est partie prenante du projet Mammodebat, financé par l’INCA dans son appel à projet SHS 2017. Il s’inscrit dans l’actualité récente du dépistage organisé du cancer du sein en France et porte sur l’analyse de la controverse à l’origine du débat public enclenché par le ministère de la santé français, avec la mise en place d’une consultation citoyenne et scientifique en 2015. Il en analyse les fondements, les causes et les conséquences, en éclairant le passage d’une politique de santé publique fondée sur une doctrine scientifique incontestée à la discussion publique de ces connaissances, dans une perspective de « démocratie sanitaire ».

Comment les connaissances – d’experts et de profanes – sont-elles traitées et partagées dans l’élaboration et la transformation d’une politique de santé publique ? Cette question générale, travaillée sur le terrain du dépistage mammographique, interroge profondément le concept de santé publique fondée sur des preuves. A travers cet exemple, nous souhaitons montrer comment un processus de démocratisation sanitaire peut être mis en œuvre dans les politiques de prévention, ce qui a pour objectif d’éclairer en retour les parties prenantes du dossier : patient(e)s et citoyen(ne)s, responsables administratifs et de santé publique, professions médicales et de soin.


Une réflexion sur « Démocratie et santé publique »

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.